Demain Commence Aujourd'hui - 2023-2024

Note d'intention
Les enjeux de dérèglement climatique et de transition écologique occupent de plus en plus les médias, les politiques publiques, le quotidien des populations et en particulier des jeunes générations. Mais par son ampleur, son caractère systémique qui se diffuse dans tous les aspects de la vie, la crise écologique et les nécessaires mutations sociétales plongent la plupart des citoyens dans un état d’anxiété voire de sidération. Par où commencer ? L’action individuelle a-t-elle un sens ? Comment joindre l’action individuelle et la vision collective ? Penser un projet d’avenir où les indispensables transformations, plutôt qu’une punition subie, devienne un projet souhaitable ?
Nous pensons que l’art et l’action culturelle peuvent contribuer à sortir les citoyens, et particulièrement les jeunes, de l’anxiété et de la paralysie, mobiliser leur imagination pour concevoir un projet de transformation individuel et collectif, les doter d’outils pour entamer cette transformation comme êtres sensibles et comme citoyens. L’appropriation des enjeux de changement climatique et de transition s’inscrira ainsi aussi bien dans une libération de l’imaginaire artistique que dans une exigeante construction de la pensée, pour faire advenir de nouvelles paroles, de nouveaux récits pour la société écologique à venir.
Blandine Savetier et la Compagnie Longtemps je me suis couché de bonne heure ont, depuis des années, développé des méthodes de travail impliquant et associant des jeunes (lycéens, jeunes artistes en formation, jeunes amateurs) dans le cadre de projets théâtraux. La metteure en scène et pédagogue développe une approche qui permet à ces publics de trouver une place / une parole qui leur soit propre au travers d’une pratique et d’une expression artistique dans le domaine du théâtre. Chacun peut ainsi exprimer une pensée et un ressenti par la pratique théâtrale pour permettre de faire entendre une parole parfois complexe à endosser.

Les activités
1. A Strasbourg
Le cœur du projet s’organisera autour d’un groupe de 60 à 80 lycéens issus du lycée Marcel Rudloff, du lycée des Pontonniers et du collège Pasteur, qui prendront part aux ateliers coordonnées par la compagnie de théâtre "Longtemps je me suis couché de bonne heure", porteuse du projet, avec toutes les associations partenaires pour :
• Produire un spectacle musical d’une heure environ avec le groupe d’élèves. Le spectacle sera basé sur de l’écriture de plateau, partant des désirs, des angoisses et des espoirs des élèves sur la crise climatique. Il sera dirigé par la compagnie "Longtemps je me suis couché de bonne heure"
• Produire une série d’articles et/ou podcasts et/ou vidéos sous la forme de suppléments aux magazines
• Concevoir et animer des matériaux radiophoniques sur les mutations écologiques
• Produire une ébauche de proposition de législation européenne relative à la transition climatique à soumettre au Parlement Européen
• Contribuer à la gestion du projet et son temps fort, notamment sur son empreinte carbone et écologique. Les élèves contribueront aussi à la diffusion du projet, notamment dans les lycées partenaires afin d’en maximiser l’impact
• Prendre part activement à un temps fort de restitution des travaux développés dans le projet, qui se déroulera les 7 et 8 juin à "Lieu d’Europe" à Strasbourg
En plus de la restitution des produits des travaux, le temps fort sera un moment festif, avec des spectacles et des débats. Il y aura des spectacles / performances d’artistes émergents du spectacle vivant (danse, musique, théâtre, performances). La programmation des artistes invités se fera aussi avec les lycéens participants afin d’attirer un public jeune et socialement diversifié. Deux rencontres débats sont également prévues, également en relation avec les élèves impliqués dans le projet. Les débats seront animés par Hugues Dorzée, rédacteur en chef du magazine Imagine – Demain le monde, et impliqueront aussi bien des élèves que des intervenants locaux et d’autres pays européens.
2. A Bruxelles
Les actions du projet et son temps fort auront leur pendant à Bruxelles, avec des ateliers de théâtre et de radio avec des élèves de lycées bruxellois, autour de l’activisme des jeunes, animés par la compagnie de théâtre ARTARA pendant l’année scolaire pour culminer dans le festival ChatBox les 18 et 19 mai 2024.
3. Liens entre les actions menées à Strasbourg et à Bruxelles
Il y aura trois rencontres entre des élèves des 2 villes impliqués respectivement dans "Demain Commence Aujourd’hui" et "Chatbox Festival".
Le 22 mars 2024, un premier évènement se déroulera à Strasbourg avec les élèves des 3 établissements de Strasbourg impliqués, une dizaine d’élèves de Bruxelles et des invités autour de la projection du film "Bigger than us" de Flore Vasseur.
Les 18 et 19 mai 2024, un groupe d’élèves de Strasbourg se rendra à Bruxelles pour assister et participer au Chatbox Festival. Nous sommes en train de définir avec Chatbox festival le contenu de la participation des élèves de Strasbourg au festival, ainsi qu’une rencontre des élèves des 2 villes avec des personnalités politiques européennes.
Les 7 et 8 juin 2024, un groupe d’élèves de Bruxelles viendra à Strasbourg pour assister et participer au temps de Demain Commence Aujourd’hui.